Utiles

Pourquoi préférer un divorce par consentement mutuel ?

En Suisse, la loi concernant le divorce a été simplifiée en 2010. Les couples qui souhaitent se séparer ou divorcer choisissent pour 90% d’entre eux le divorce par consentement mutuel. Les raisons de ce choix sont multiples et l’aspect financier est à considérer sérieusement. Si le divorce est une étape difficile à franchir, tant sur le plan émotionnel que financier, les conséquences peuvent cependant être moins lourdes lorsque l’on souhaite divorcer par consentement mutuel. Ainsi, chacun pourra reconstruire sa vie plus facilement s’il choisit de divorcer rapidement.

Les avantages du divorce par consentement mutuel

Divorcer rapidement
source : divorce.ch

La convention de divorce suisse (dont vous trouverez plus d’éléments en cliquant sur ce lien) ne reconnaît plus le divorce pour faute. Si un couple souhaite divorcer, le plus simple reste alors le consentement mutuel. Il est bien plus rapide que le divorce par demande unilatérale ; il coûte donc beaucoup moins cher. De plus, des sites peuvent vous aider à divorcer plus rapidement tout en respectant les intérêts de chacun. Divorce.ch peut vous aider dans ce sens où que vous soyez, que vous souhaitiez un divorce à Vaud ou à Genève par exemple.

Les difficultés du divorce par requête unilatérale

Si l’un des deux époux ne souhaite tout simplement pas divorcer, le second peut effectuer une requête. Deux conditions sont à remplir pour obtenir un divorce par requête unilatérale. Tout d’abord, les époux doivent être physiquement séparés depuis une durée de deux ans minimum. De plus, la demande sera acceptée si des motifs jugés « très sérieux » de divorce sont observés. Dès lors, il faut s’attendre à une bagarre juridique sans précédent qui risque d’affaiblir chaque membre de la famille, y compris évidemment les enfants. Pour le bien de tous, le divorce par consentement mutuel est donc la formule à privilégier.