Louer des murs commerciaux est un investissement parmi les plus sécurisés. En effet, le bail comporte plusieurs garanties qui, en cas de manquements du locataire, permettent au bailleur de récupérer rapidement son dû.

En cas de nécessité, il est plus facile d’expulser un locataire d’un local commercial que d’un local résidentiel. Bien entendu, la trêve hivernale n’existe pas pour des murs commerciaux. Par conséquent, si les manquements de votre locataire étaient trop récurrents, il vous serait possible d’obtenir rapidement son expulsion. Cela dit, avant d’arriver à la solution extrême, il existe un moyen vous prémunir face aux mauvais payeurs.

Le dépôt de garantie vous permettra de pallier un éventuel manquement du locataire

Afin de vous protéger face à un éventuel manquement de votre locataire, vous aurez la possibilité d’exiger, dans le contrat de bail, le versement d’un dépôt de garantie. Vous serez libre de définir le montant de cette somme comme bon vous semble. Toutefois, celui-ci est généralement fixé à 1 terme de loyer (hors-taxes). En cas de manquements de votre locataire, vous seriez libre de déduire les dettes du dépôt de garantie. Bien entendu, le reste de la somme devra être restitué sans faute à la fin du contrat de bail.

Pour en savoir davantage sur le dépôt de garantie d’un bien commercial, cliquez sur ce lien : http://www.perfia.fr/tout-comprendre-sur-le-depot-de-garantie-dun-bail-commercial/